AnimauxExotiques.com
 
     


 Accueil Oiseaux

 Anatomie

 Comportement

 Espèces

 Maladies

 Mue

 Nourriture

 Reproduction
 Plantes toxiques

 Les pinsons

 Nourrissage à la main
 Quarantaine

 Sexage

 Soins

 Transport

 Sélection d'un oiseau

 Vie en captivité

 F.A.Q.

 

Problème de la glande uropygienne

La glande uropygienne sécrète une substance huileuse qui aide l'oiseau à entretenir ses plumes. Cette glande, située à la base de la queue, n'est pas essentielle à la survie de l'oiseau en captivité. D'ailleurs, quelques espèces de perroquets (par exemple les cacatoès et les amazones), les pigeons et les autruches, n'en possèdent pas. L'oiseau va chercher, à l'aide de son bec, les sécrétions de la glande et les étend partout sur son corps, pour ainsi imperméabiliser son plumage et lisser ses plumes. Il est donc tout à fait normal qu'un oiseau se gratte à l'aide de son bec dans cette région. Il arrive parfois que cette glande s'infecte à la suite d'une irritation. Le conduit peut alors se bloquer. Il peut également y apparaître des abcès ou des tumeurs.

Symptômes :

  • L'oiseau se gratte constamment la région de la croupe
  • La glande uropygienne est enflée et/ou trop grosse

Causes :

Les abcès sont causés par une infection de la glande par des microorganismes tandis que les tumeurs ont de multiples causes tout comme les tumeurs pour les mammifères. Les glandes sont particulièrement sensibles à la néoplasie et c'est également pour cette raison que le cancer le plus fréquent chez la femme humaine est le cancer des glandes mammaires.

Traitement :

Retirer chirurgicalement l'abcès ou la tumeur.

Prévention :

Garder l'oiseau dans un environnement propre. Visiter annuellement un vétérinaire aviaire pour l'examen général de l'oiseau.

 
 
Copyright © 2001-2014, Les animaux exotiques / Carole Boissonneault. Tous droits réservés